vendredi 2 janvier 2009

Un temps pour perdre


Petite parenthèse perso : je passe ces derniers jours de vacances avec mon chéri bostonien avant qu'il ne reparte. Voilà pourquoi j'espace mes visites, que tous mes billets sont programmés et que vos commentaires restent sans réponse. Tout cela rentrera dans l'ordre la semaine prochaine.
J'ai croisé ce petit roman de Maria Merce Roca au détour d'un rayonnage de bibliothèque. Pas trop épais, éditions métailié, parfait pour une lecture en train !
Cette histoire est celle d'une adolescente, ouvrière dans une usine de textile. Elle passe ses matinées à repasser des jeans. L'après midi, elle lit, elle peint, elle apprend le français ou va rendre visite à ses amies. Le soir, elle rejoint Manel dans sa camionnette. La jeune Laura est une jolie fille. Elle ne veut pas repasser toute sa vie et pense qu'un avenir plus glorieux l'attend. Avec Marga, elle gagne un voyage à Paris. Les deux amies quittent la catalogne pour quatre jours de vacances. C'est l'émerveillement ! Et Laura tombe amoureuse. De retour chez elle, elle perd le goût de vivre comme à l'accoutumée et envisage de vivre d'autres aventures. Elle regagne Paris.
Ce livre est un roman d'apprentissage. Laura, 18 ans, est à un moment où il faut faire des choix. Quels qu'ils soient, ils la font grandir et mûrir. Un petit bouquin agréable mais sans originalité.

4 commentaires:

  1. Profite bien de ces derniers jours et bonne année 2009 !

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année Praline! Je note, j'aime bien Meitailié!

    RépondreSupprimer
  3. Mais... a-t-on jamais fini de grandir ?

    RépondreSupprimer
  4. Merci !
    Non, je pense qu'on ne cesse de grandir. Mais il y a certains moment où cela s'accélère.

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !