jeudi 7 mai 2009

L'homme qui tombe


Je voulais lire ce livre de Don Delillo depuis sa sortie. Le titre m'intriguait, le sujet également. Nous sommes dans la période du 11 septembre 2001 aux États Unis. Keith suit une foule qui tente de s'éloigner des tours jumelles. Il se fait déposer chez son ex-femme, Lianne, qui appelle l'hôpital. Keith est blessé et n'a plus d'appartement car il logeait à proximité de la zone sinistrée. Il est arrivé chez Lianne avec une mallette qui ne lui appartient pas. Il retrouve la propriétaire, une femme qui a échappé à l'effondrement des tours. Avec elle, il peut parler de l'événement. Une relation s'instaure entre les survivants alors que Keith continue de vivre chez sa femme. Cette dernière, qui s'occupe d'un atelier d'écriture pour les malades d'Alzheimer, ne cesse de s'accrocher dans tout le livre. On la sent fragile, on la sent partout à la fois : avec son fils qui guette le ciel et un homme mystérieux, avec sa mère qui s'affaiblit, avec ce mari qui revient vers elle. Et puis elle croise cet homme, ce performer qui saute des immeubles, reproduisant les attitudes des hommes qui ont tenté d'échapper à la fournaise des tours. Enfin, on croise l'un des terroristes.
Roman sur le New-York post 11 septembre, ce livre entre dans l'intimité des craintes et des traumatismes liés à l'attentat. Décrivant sans fausse pudeur mais avec une belle retenue, sans jugement, les jours qui peuvent suivre le drame. La narration n'est pas évidente, la chronologie n'existe pas vraiment et tout se mêle sans laisser beaucoup de repères au lecteur. Deconstruction inhabituelle qui convient finalement très bien à un roman sur un tel sujet.

7 commentaires:

  1. Le titre m'attirait aussi, et ta note me donne vraiment envie d'ouvrir les pages de ce livre !

    RépondreSupprimer
  2. Il y a longtemps que j'avais envie de lire ce livre, ton billet fait bien de le rappeler à mes souvenirs.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai aimé ce livre, et cette découverte de Don De Lillo, pas toujours facile à lire, et je suis ravie que tu en parles! Pour continuer on m'a conseillé Cosmopolis...

    RépondreSupprimer
  4. Ah, je ne suis pas la seule à faire des fixettes sur des titres ou des couvertures intrigantes ! Je vais certainement continuer ma découverte de cet auteur, pourquoi pas par Cosmopolis !

    RépondreSupprimer
  5. Le sujet ne me tente quand à moi pas du tout, je passe mon tour pour ce livre (ma LAL ne s'en portera que mieux !)

    RépondreSupprimer
  6. J'avoue que le titre a plusieurs fois attiré mon attention, mais, ma seule expérience de Don DeLillo à ce jour ("Outremonde") m'ayant définitivement marquée par son côté laborieux, la tentation n'a pas persisté bien longtemps... ^_^

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !