dimanche 29 mai 2011

Le docteur Ox

L'an dernier, je vous ai parlé de La fille du tambour Major. Oui, je sais, encore et toujours Offenbach. Et cette année encore une belle performance réalisée par les membres d'Oya Kephale.
Ce qui est chouette, c'est qu'on se régale d'une belle opérette, interprétée remarquablement, que l'on aide des associations et même... que l'on y croise des connaissances perdues de vue. Bref, une soirée riche en émotions à Asnières, une fois encore.
Cette année, c'est surtout l'humour, le coté un peu farfelu de cette histoire qui interpelle. Livret co-écrit par Jules Vernes, il est question de science. 
Quinquendone, petit village tranquille, va découvrir les formidables effets d'un gaz inventé par le docteur. Je ne vous en dirai pas plus sur ses effets. Ce savant, le docteur Ox, et son acolyte Ygène, tentent aussi d'échapper à une femme qui les poursuit, Prascovia. Celle-ci a été abandonnée par le docteur devant l'autel. Situation d'autant plus complexe que le docteur a désormais une nouvelle fiancée.
Belle romance, ode à la science, intemporalité de l'humour et des réflexions, cette opérette est un vrai délice et son interprétation par Oya Kephale, un régal. 
C'est terminé pour cette année, mais il faudra y aller l'an prochain les amis !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !