vendredi 1 juillet 2011

12 femmes d'Orient qui ont changé l'histoire

Je n'ai jamais lu Gilbert Sinoué. Mon papa l'a beaucoup aimé dans Le souffle du jasmin. Ma soeur a travaillé sur L'enfant de Bruges. Ma colloc avait ce titre. Du coup, je me suis dit que ce serait une bonne introduction.
Comme son titre l'indique, ce livre raconte 12 histoires de femmes. Ces femmes ont vécu dans des pays différents, à des époques différentes. Chacune a eu un destin hors du commun.

Parmi celles-ci, les unes sont immanquables comme Cléopatre ou Hatshepsout, deux femmes de pouvoir en Egypte à plusieurs siècles d'intervalle. Chacune a su jouer de son charme et/ou de son intelligence pour remplacer les hommes à la tête d'un royaume. Kahina et Zénobie sont pas mal non plus dans le genre femmes guerrières qui s'opposent aux grands.
D'autres sont de basse extraction mais ont hissé leurs ambitions à des hauteurs extrêmes. C'est le cas de Leila Khaled, une palestinienne née à Haïfa qui milite pour le Front populaire de libération de la Palestine et détourne des avions ou d'Oum Kalsoum, cantatrice égyptienne à la voix incomparable. Toujours en Egypte, on croise la féministe Hoda Shaarawi qui se débarrasse du voile au début du XXe siècle.
On croise également des femmes bibliques : la reine de Saba, Sara, Hagar... Puis Aïcha, la femme du prophète Mahomet. 
Femme de... c'est important aussi dans ce livre. Peu de femmes se font seules, elles sont repérées par des hommes qui les hissent dans des sphères élevées : Théodora qui, de comédienne, devient impératrice ou Aimée Dubuc de Rivery, sultane malgré ses origines, enlevée par des pirates et élevée dans un couvent ou encore Shagarat el-Dorr, esclave qui règne sur l'Afrique arabe pendant les croisades de Saint-Louis.

12 vies, biographies plus ou moins romancées, sur des femmes que je ne connaissais parfois que de nom. 12 textes, de longueur variable, qui campent des personnages hauts en couleurs, sans intimité réelle, de façon plutôt distante mais dans un cadre toujours très évocateur. 
Une rencontre sympathique et des références à des littératures arabes, grecques ou européennes qui aiguisent ma curiosité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !