dimanche 10 juin 2012

Le sentier des nids d'araignée

Quel titre étrange que celui de ce roman d'Italo Calvino !
Et le contenu n'est pas vraiment à l'image de ce que j'ai déjà pu lire de lui. Peut-être parce que c'est une oeuvre de jeunesse


Italie, 1945. Pino est le jeune héros. Frère d'une prostituée, il bat le pavé, chante des chansons au café et fait enrager les adultes. Un soir, il est mis au défi de voler un pistolet à l'officier allemand qui entretient sa soeur. Il s’exécute et va cacher son trésor. Quand il revient, la moitié du café a été mise en prison et lui-même y est conduit.
C'est là qu'il rencontre un maquisard, Loup Rouge. Il fuit avec lui et suit une bande d'éclopés qui constitue un détachement de partisans. Il partage leur étrange quotidien.

Ce petit roman très politique, où les personnages se prennent parfois au sérieux et s'enflamment à propos du communisme, n'a pas trop mal vieilli. On y perçoit l'humour de Calvino. Et le thème du roman, au fond, est peut-être celui de la recherche d'un ami ? Car la solitude des personnages et de Pino revient comme un laïus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !