lundi 3 juin 2013

L'écume des jours

Pour qui, comme moi, a dévoré Vian dans sa jeunesse et a adoré l'ambiance de ses livres, ce film ne peut être que décevant. 

Colin vit dans un étrange appartement, lumineux et kitsch, avec son cuisinier et sa souris de compagnie. Tout change lorsqu'il épouse Chloé et que celle-ci tombe malade. 
Alors, l'appartement rétrécit, les couleurs se ternissent jusqu'au noir et blanc. Colin doit travailler. Colin va jusqu'à enterrer Chloée dans un espace si glauque que s'y rendre ôte toute envie de vivre. 

Si le début amuse, avec des trouvailles sympathiques pour rendre l'écriture poétique et azimutée de Vian, on s'ennuie terriblement et on se lasse rapidement de ces effets. Sans parler des personnages, qui ne déclenchent aucune empathie chez le spectateur. Un ratage pour nous. 

ecume des jours duris tautou

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !