mercredi 22 juin 2011

La princesse qui n'avait plus rien

Ce livre de Shannon Hale est simple et efficace. C'est un conte détaillé, romancé, adapté.

Il était une fois, au royaume de Kildenrie, une petite fille née princesse qui n'ouvrit pas les yeux sur le monde avant trois jours. Anidori, c'est son nom, grandit avec sa tante pour préceptrice. Celle-ci lui apprend les contes, le regard doux sur le monde et le langage des animaux (des oiseaux en particulier) et de la nature. Hélas, Anidori se retrouve bientôt seule face à une gouvernante bien moins aimable et les responsabilités d'une princesse. Gavée de cours de toute sorte, elle ne trouve de bonheur que dans ses échappées à cheval avec son père. Lequel meurt fort malencontreusement, la laissant à son sort d'aînée.
Mais il est dit qu'elle ne régnera pas en Kildenrie. Elle est promise au prince du royaume voisin, la Bayère, pour préserver la paix. Pendant le voyage, la tension ne cesse de monter jusqu'à ce qu'éclate au grand jour le complot. Anidori est désormais seule...


Ce destin de la princesse, pareil à un conte avec des moments enchanteurs, la récompense du bien et le châtiment des méchants, est une éducation au pouvoir, à l'humilité et aux sentiments. Car Anidori évolue grandement en Bayère. 

Dans ce conte, peu de merveilleux si ce n'est la relation aux bêtes. Et une beauté des descriptions, qu'il s'agisse des couleurs en Bayère ou des paysages... Voilà de quoi ravir votre imagination.
Bref, un joli livre inspiré de la Gardeuse d'oies !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !