jeudi 10 octobre 2013

Blue Jasmine

Toujours tentés par les films de Woody Allen, les critiques de ce dernier opus nous encourageaient d'autant plus à aller le voir.


Cate Blanchet y campe une bourgeoise déclassée, ruinée et sans toit. Elle se réfugie chez sa demi-soeur le temps de retomber sur ses pattes. Oscillant entre brillants flash back (shopping, soirées, villas en bord de mer...) et triste quotidien (appartement kitsch, enfants envahissants de sa sœur, sans parler des copains), Jasmine cherche sa voie. Mais tourne tristement en rond.
Si les premiers égarements de la belle font sourire, les suivants inquiètent : elle plonge.

Un film très chouette sur une femme qui perd les pédales, qui se voile la face en permanence... mais dont la personnalité est plus complexe qu'il n'y parait. Attention, ce n'est pas uniquement l'histoire d'une dépressive, c'est un sombre drame familial traité avec légèreté par Woody et porté par le jeu subtil de Cate.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !