dimanche 19 janvier 2014

Histoires

Prévert est un auteur qui m'a accompagnée pendant toute ma scolarité. J'ai appris ses poèmes, je les ai étudiés et lus. Loin de m'éloigner de cet auteur, sa fréquentation m'a donné envie de le lire, le relire et le faire connaitre. J'ai offert Paroles un certain nombre de fois. Histoires, croisé chez un bouquiniste, ne pouvait guère que suivre le chemin de ma bibliothèque.

Quand je l'ai ouvert, petite déception : je reconnaissais beaucoup des poèmes de Paroles. Était-ce une réédition sous un autre titre ? Quelques pages plus loin, cela s'est arrangé : des poèmes que je ne connaissais pas, youpi !
Il y a notamment dans cet ouvrage les Contes pour enfants pas sages, absolument délicieux, quoique tristes, convoquant bien des animaux de la création !
Que dire de Prévert, sinon qu'il joue parfaitement avec les mots, aussi bien avec leur sens avec leur son. Qu'il est souvent engagé, avec subtilité, avec humour. Qu'il est pour moi un des grands rêveurs et poètes du 20e siècle.

Le bonheur des uns 

Poissons amis aimés 
Amants de ceux qui furent pêchés en si grande quantité 
Vous avez assisté à cette calamité 
A cette chose horrible 
A cette chose affreuse 
A ce tremblement de terre 
La pêche miraculeuse 
Poissons amis aimés 
Amants de ceux qui furent pêchés en si grande quantité 
De ceux qui furent pêchés ébouillantés mangés 
Poissons... poissons... poissons... 
Comme vous avez dû rire 
Le jour de la crucifixion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !