dimanche 7 octobre 2007

Le chat, son maître et ses deux maîtresses

Junichirô Tanizaki était inconnu à mon répertoire. Désormais je pourrai emprunter ses bouquins sans crainte car il m'a convaincue ! Ce recueil de quatre nouvelles assez différentes m'a plu pour ses thèmes comme pour ses images. Il est toujours difficile de juger d'un style en traduction mais celui ci m'a semblé net, incisif. En bref, je conseille.


De quoi ça parle ? La première nouvelle, celle du chat... raconte l'amour passionné de Shozo pour sa charmante chatte, Lily. Cet animal devient rapidement cause de trouble dans son ménage... Il faut dire que la situation n'est pas simple : Shozo vient de se marier avec Fukuko en seconde noce, suivant les manigances de sa maman. Shinako, l'épouse abandonnée, demande simplement à son ex-mari de pouvoir garder le chat. Fukuko, jalouse de l'affection qui lie le maître au félin, plaide la cause de Shinako en faisant pression : elle menace de fuir, et avec elle l'argent du foyer disparaitra. Shozo renonce donc à la chatte. Commence alors la vie commune de Lily et Shinako qui apprendront peut-être à s'apprivoiser...

Le petit royaume est l'histoire d'un professeur pauvre émerveillé par le charisme d'un élève, par sa capacité à former autour de lui un monde gouverné par des bons points et des faux billets.

Le professeur Rado est un homme étrange, tout dépenaillé, qui répond par monosyllabes au journaliste qui l'interroge.

Le professeur Rado revisité fait à nouveau se croiser ces deux personnages dans un lieu insolite. Une drôle d'enquête échoit au journaliste.

3 commentaires:

  1. Celui-là m'intéresse beaucoup ... ne serait-ce que parce qu'il y a un chat dans une histoire ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais que ses romans. Ces résumés sont très tentants.

    RépondreSupprimer
  3. Pour une LAL tournée vers les chats, je crois que je pourrais donner plein de titres mais peu de super souvenirs. Le chat en littérature est souvent un thème abordé, les écrivains apprécient les chats qui s'affalent sur leurs papiers (ou claviers), en font souvent un ami... Colette en parle si bien par exemple. Dans une toute autre catégorie, le chat noir de Poe est un de mes chocs littéraire : première lecture de cet américain qui a marqué certaines soirées...

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !