mardi 23 juin 2009

Contes myalgiques I : Les terres qui rêvent


Griffe d’Encre
Vous connaissez tous griffe d'encre et Nathalie Dau ? Eh bien ça faisait des mois que je voulais lire ce recueil de nouvelles et que je repoussais, croulant sous les lectures moins funky (Ozouf, la république des instituteurs ou Flandrin, Histoire de l'alimentation).
Voilà les nouvelles en question :
La femme, la sorcière et l'amour : histoire indienne. Comment une femme retrouve son mari mort.
Bonne année ! : Un enfant a été élevé pour succéder au roi régnant. Arrive le moment de la transmission du pouvoir.
Aenor : En Bretagne, une fée protège la falaise et le pays. Un roi en tombe amoureux jusqu'à ce qu'Aenor soit enceinte.
Chicanerie : petit poème.
Le violon de la fée : conte transmis par les bergers, il rappelle un peu Pinocchio. Comment une fée peut faire sortir du bois des merveilles.
Le siestophage : Un envoûtement de petit garçon.
Faux pas : Méjak le chaman peu soigner les trolls du village. Il accueille Guirouk, le plus laid (comprendre le plus sexy) des guerriers. Celui-ci lui demande une faveur...
Lucine : Fille incestueuse, prise par son père, elle fuit le château pour gagner la foret.
Désespérée : une femme froide et hautaine traverse la ville, emportant les vies au passage.
Demain les trottoirs : Un enfant des rues attrape une fée. Il en obtient ce qu'il souhaite.
Vale Frater : Khocedabam est une sorcière qui, régulièrement, vient prendre les âmes des villageois. Le sorcier tente de s'y opposer.
Toutes ces nouvelles se caractérisent par leur souffrance, la mort, la magie... Cet univers assez sombre est illuminé par un style précis et beau. Et toutes les cultures ont droit à une évocation !

6 commentaires:

  1. J'en ai lu une bonne partie, il faudrait que je le reprenne finalement !

    RépondreSupprimer
  2. Je vais essayer de le trouver, c'est très tentant !

    RépondreSupprimer
  3. C'est assez noir et axé sur la souffrance mais c'est très beau !

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !