mardi 4 mars 2014

La première fois

Avec ce titre d'Anne-Marie Garat, je replonge dans le goût de cet auteur pour la photographie

De retour dans une maison de famille, la narratrice frissonne et peine à apprécier les lieux. Puis, elle se souvient d'une autre venue. Ce jour là, elle avait pris des photographies. Elle nous conte combien elle aimait les développer elle-même... Et combien ses prises furent décevantes. 

A travers un texte très court, la narratrice s'interroge sur la mémoire et les réminiscences, sur l'atmosphère des lieux. Une lecture agréable, comme souvent avec cet auteur, sans être complètement dingue. 

famille maison

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !