lundi 30 septembre 2019

10 jours dans un asile

Nellie Bly, c'est celle qui a battu Phileas Fogg ! Elle a fait le tour du monde en 72 jours. Et à part ça ? Elle s'est illustrée dans le journalisme d'investigation en s'y mettant à 200%. Notamment en se faisant passer pour folle pour enquêter sur les conditions de vie en asile psychiatrique. C'est ce reportage qui est au cœur de ce petit ouvrage. Avec humour, Nellie conte comment elle se fait passer pour folle - et à quel point ça marche bien. Elle est ensuite internée avec d'autres femmes, dont certaines sont effectivement folles mais d'autres pas... Elles parlent simplement une langue étrangère, ou ont été internées par leur famille sans le savoir. Ce qui est dommage, c'est qu'il n'y a pas moyen de faire comprendre aux médecins qu'elles ne sont pas folles. Commence une vie de privation, de tortures quotidiennes par des infirmières sadiques (bains sales et glacés, vol de nourriture, violences physiques et verbales...) et d'indifférence du reste du monde pour ces conditions de vie. Enfin, jusqu'à la publication du reportage. 

Deux autres enquêtes suivent : l'un sur les embauches des bonnes, l'autre sur le travail en usine. Plus courts, moins fouillés, ils donnent simplement un aperçu de la condition ouvrière à New York à la fin du XIXe siècle. 

Effrayant mais inspirant sur les mots et les femmes de tête qui font changer les mentalités !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !