mardi 28 octobre 2014

Ce que je sais de Vera Candida

MatisseMerci à Ingannmic de m'accompagner dans cette lecture d'un roman perdu dans ma PAL depuis 2009. Ce livre de Véronique Ovaldé ne me tentait pas. Je savais que je ne le lirais pas si je n'avais pas une "obligation". Et pourtant, j'avais souvenir de très bons échos sur la toile. Bref, heureusement qu'il y a des LC !

Ce roman, c'est un roman de femmes. Quatre femmes dont trois sur lesquelles pèse une fatalité : Rose Bustamente, sa fille Violette et sa petite-fille, Vera Candida. Son arrière-petite-fille, Monica Rose, grandira loin de Vatapuna et de sa malédiction. Un roman placé dans une Amérique du Sud sans la moiteur d'un Quiroga, une île à la végétation luxuriante, aux fourmis voraces, puis dans une ville sans âme. 

Au cœur de ce roman ? Les relations des hommes et des femmes, qui passent par la force et la violence plus que par les mots. Enfin, à l'exception de celle avec un journaliste, homme des mots par excellence. C'est aussi des rapports mère-fille, construits sur le rejet, l'amour et le secret. C'est enfin la construction d'un vie et la recherche d'une indépendance, façonnées par des désirs de mort et une vitalité qui se nourrissent l'un l'autre. 

Ce roman aux allures de conte est porté par une plume alerte, fluide et rythmée, qui fait qu'on lit ce livre sans vraiment s'en rendre compte. Ce pourrait être un roman féministe, s'il n'y avait toutes ces femmes du palais des Morues. Ce pourrait aussi être un roman d'amour. C'est un peu tout cela, en mode léger. Cela m'inquiète un peu car c'est le genre de lecture qui ne laisse pas forcément beaucoup de traces. 

Découvrez l'avis d'Ingannmic


12 commentaires:

  1. Bonsoir Praline,

    Oui, c'est bien, les LC. Ce titre aurait sans doute traîné encore longtemps dans ma PAL aussi : je crois que d'en avoir trop entendu parler à sa sortie avait un peu éveillé ma méfiance !
    Nous sommes d'accord : c'est un roman agréable, mais pas mémorable. J'avais préféré "Déloger l'animal" et "les hommes en général me plaisent beaucoup" de la même auteure. J'avais trouvé le ton de ces textes vraiment original.
    On remet ça quand tu veux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir pour une autre LC ! N'hésite pas à farfouiller dans ma PAL.
      Comme toi, je suis un peu déçue mais je n'ai pas de points de comparaison avec d'autres de ses livres. Sont-ils vraiment chouettes ? Lequel conseillerais-tu pour me réconcilier avec elle ?

      Supprimer
  2. J'en garde un très bon souvenir de lecture, même si en effet, je n'ai pas de trace très forte de l'histoire quelques années après !

    RépondreSupprimer
  3. Ah mince : pour moi ça avait été un coup de coeur. j'avais aimé le côté conte et la relation amoureuse m'avait beaucoup marquée.

    RépondreSupprimer
  4. Bah tu vois, ce que tu en dis me refroidit encore plus. Il avait été tellement encensé par les blogueurs que je m'étais méfiée, et ce que tu dis sur la fin, que tu crains qu'il ne t'en reste pas grand chose, me fait douter encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne risque pas de faire beaucoup d'émules avec un tel billet !

      Supprimer
  5. C'est mon préféré de l'auteur mais je ne suis pas une fan de Véronique Ovaldé (que j'aime par contre beaucoup entendre parler).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, ça ne va pas m'encourager à lui donner une seconde chance.

      Supprimer
  6. Depuis le temps que la toile en parle .. et toujours pas envie de le découvrir, je crois que finalement il n'est pas fait pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas grave ! Il y a bien d'autres livres à découvrir !

      Supprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !