mardi 3 février 2015

L'homme à l'envers

Nous continuons notre exploration de l'univers de Vargas, piochant allègrement dans les bibliothèques parentales. Et peut-être devrions nous ralentir notre consommation. Car après cette lecture, j'interroge l'Amoureux : "-As-tu aimé ?" "..." 

Nous avons eu l'impression d'une grande similitude entre cet opus et les précédents. Est-ce nous qui nous lassons ? Adamsberg qui dénoue les mêmes fils ? L'ambiance "Vargas" toujours un peu semblable ? En tous cas, c'est ce qui me fatigue souvent rapidement dans les polars d'une même série : j'aime retrouver mon enquêteur jusqu'au moment où il m'embête. Je vais donc abandonner Vargas quelques temps... pour certainement mieux la retrouver plus tard.

Cette histoire, c'est celle de moutons décimés par des loups dans les Alpes. Des loups ? Plutôt un seul gros loup. Mais ce loup ne semble pas frapper au hasard. Et si c'était un homme ? Un loup-garou ? Voilà la curieuse bête que Camille et ses nouveaux amis décident de traquer. Adamsberg va bien entendu rentrer en jeu pour aiguiller les recherches. 

Pas beaucoup plus à dire si ce n'est qu'on trouve toujours l'humour et le style, un peu rêveur, d'Adamsberg dans ce récit. C'est donc toujours agréable à lire, je suis simplement lassée. 

trefles

8 commentaires:

  1. Un Vargas tous les deux ans à peu près, c'est mon rythme. Mais je n'apprécie pas toujours, je trouve ça parfois assez simpliste, bref, je ne partage pas le bel enthousiasme national autour de cette auteur... ceci dit, je n'ai pas lu celui dont tu parles aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je vais calquer ton rythme, histoire de me "délasser" de sa plume et de ses personnages

      Supprimer
  2. Ce roman a été ma deuxième tentative avec Vargas. Et ma deuxième déception. Du coup je ne pense pas lui offrir une troisième chance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ta réaction : il y a suffisamment de livres à lire pour qu'on ne s'embête pas avec les romans qui ne nous plaisent pas.

      Supprimer
  3. J'ai eu une grande période Fred Vargas, avant de me lasser à la lecture des derniers opus (je trouvais vite l'assassin, et les personnages n'étaient plus aussi fouillés je trouve). N'empêche, j'aime beaucoup le personnage d'Adamsberg :-)

    RépondreSupprimer
  4. Je m'en suis lassée aussi, malheureusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince ! Je crois que je lirai les autres plus tard (je dois encore en avoir 4 ou 5 sur ma PAL)

      Supprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !