dimanche 22 février 2015

Revoir Paris

Je ne vais pas ici vous parler de la BD de Schuiten et Peeters mais de l'exposition qui se tient à la Cité de l'architecture. S'agit-il d'une volonté marketing de coupler BD et expo ? En tout cas, c'est un exemple amusant qui joue sur différents médias qui s'enrichissent l'un l'autre. Est-ce du transmédia ? Les spécialistes trancheront. 

Rottier, L'idée Halles, 1979

Cette exposition de petite taille propose en son centre des planches de la BD de Schuiten et Peeters, Revoir Paris, une histoire de science-fiction qui permet de voyager dans les temps de Paris ("Pâhry" dans la BD) et parmi les différents visages de la ville. Autour de ces planches, des alcôves présentent des dessins, des affiches et des objets sur l'urbanisation de Paris depuis le 19e siècle. On y trouve des projets réalisés, par exemple pendant les expositions universelles, comme des projets utopiques, qui ne sont pas sans interpeller le visiteur. Entre les Halles façon grenouille sur son nénuphar, le Paris dominé par des grattes-ciel sans limites ou le centre Pompidou à tête d’œuf, les architectes ne manquent pas d'imagination. C'en est presque de la SF ! On voyage de façon chronologique dans un Paris toujours plus déconcertant et surprenant, renouvelant notre regard sur une ville jugée parfois trop patrimonialisée. 

Enfin, la fin de l'expo permet d'écouter quelques interviews sur Paris : architectes ou philosophes s'expriment sur cette ville. Et un étrange écran permet de voyager dans le temps, le passé comme l'avenir, en voyant évoluer le visage de Paris : fascinant !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !