mardi 7 juillet 2015

Amours

Il m'est arrivé une étrange expérience en dévorant ce titre de Léonor de Recondo : même si je l'ai beaucoup aimé, je n'ai pas eu l'impression de lire un titre du même auteur que Pietra Viva. Je n'ai pas retrouvé cette petite musique ciselée et ces mots si justes, je n'ai pas senti ce monde qu'ils décrivent. Pour autant, ce ne fut pas une mauvaise expérience de lecture mais je m'attendais à d'autres sensations. 

Boucher, Selene et Callisto


Le sujet ? A la fin du XIXème, Anselme et Victoire mènent la vie tranquille de bourgeois de province. Anselme saute sa bonne, Céleste, parce que sa femme le tient éloigné du lit conjugal. Elle ne supporte pas les assauts de son mari et déplore de n'avoir toujours pas d'enfant. Par contre, Céleste se retrouve dans une situation délicate... Une occasion rêvée pour Victoire : elle va pouvoir adopter cet enfant sans même devoir le porter. Mais avec la naissance d'Adrien, Victoire et Céleste se rapprochent et nouent d'étranges amours ancillaires. Le sujet d'abord assez classique, dérape avec le lesbianisme des héroïnes. Il transforme le regard du lecteur sur ce monde suranné et l'interroge sur la vie secrète des grandes maisons d'avant guerre et leurs secrets. C'est étonnant ce sujet récurrent d'amours homosexuelles chez cet auteur. Je me demande à quel point ce genre de choses étaient possibles. Surtout dans ces milieux un peu étriqués, très catholiques et peu imaginatifs. 

Pour ma part, je n'ai guère été émue par ces femmes et leur éveil à la vie. J'ai noté quelques belles pages mais l'ombre de Michel Ange vient surplomber celles-ci. Un bon moment de lecture qui ne restera pas marquant. Dommage.

8 commentaires:

  1. C'est justement pour retrouver une part de Pietra Viva que j'avais envie de lire ce nouveau roman de L. de Recondo, bien que les billets lus ici et là aient été généralement pour le moins mitigés, d'où mon peu d'empressement à m'y plonger.
    Et si je me fie à ton avis, ce n'est pas encore pour demain.

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai commencé hier, alors que Pietra Viva attend encore sagement dans ma pal. A te lire, je me dis que j'aurais dû faire l'inverse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra simplement ne pas t'arrêter en chemin ;)

      Supprimer
  3. Bon... du coup, je vais commencer par Pietra viva, je pense!

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve également que l'auteure n'a pas fait aussi bien que Pietra viva.

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !