lundi 21 septembre 2015

Thé, café ou chocolat ?

Sous titré "L'essor des boissons exotiques au XVIIIe siècle", cette exposition du musée Cognacq-Jay m'attirait énormément. J'avais encore en tête le livre de Camporesi sur le chocolat et quelques cours d'histoire et d'histoire de l'art en tête sur le sujet. Je m'attendais donc à un traitement assez approfondi de ce que je connaissais déjà. Hélas, cette exposition a plus été pour moi une illustration qu'une découverte.

thé et tarte au citron meringué

Les trois salles et demi de l'expo s'attachent à traiter à grand traits l'arrivée des boissons exotiques en France en suivant ce plan : la réception et l'adoption des boissons après une petite intro sur le contexte historique et le nouveau commerce qui se développe, leur consommation à la cour, à la maison ou à l'extérieur, les services, "cabarets", qui sont imaginés avec les tasses, les chocolatières, cafetières et théières...
Les pièces exposées sont essentiellement des cabarets, plus ou moins prestigieux, quelques gravures ou repro de tableaux... Alors, certes, les amateurs de porcelaine seront ravis car une grande place est donnée à la variété des formes et des styles de services. Mais pour ceux que ça ne passionne pas, ils resteront un peu sur leur faim !

Ce qui m'a manqué dans cette expo, c'est le peu de détails sur l'adoption de ces nouvelles boissons par toute la société, les nouvelles formes de sociabilité qui en découlent, les effets sur l'évolution du goût ou des habitudes alimentaires. 
Dommage car le sujet était beau, les quelques médiations proposées (espaces où sentir du café) intéressantes (quoi que très légères), mais l'ensemble laisse un goût de trop peu. Est-ce dû à la petitesse de l'espace d'expo ? au manque de prêts ? à trop d'attentes ? En tous cas, il vous reste une semaine pour vous faire un avis !

6 commentaires:

  1. Ta tarte au citron, le Loir dans la théière, non ?

    RépondreSupprimer
  2. D'accord avec toi, expo vue cette été, considérée comme une balade ( qui fut l'occasion de découvrir ce musée )

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais bien partagé ta collation d'après-expo avec toi, c'est tout ce que j'aime.

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !