lundi 21 avril 2008

Les burgraves


Une pièce de mon cher Hugo de temps à autres, c'est chouette ! Celle-ci n'est peut être pas le meilleur exemple du beau drame romantique... D'ailleurs, il me semble que c'est son dernier essai représenté.
L'action se déroule dans l'empire germanique de Barberousse. L'empereur est mort, un prophétie annonce portant qu'il reviendra deux fois à la vie... Dans un château, les jeunes gens se moquent des exploits guerriers de leurs pères et de l'empereur ; ils préfèrent boire et s'amuser. Le pauvre Job, le véritable maître, croit trouver parmi eux une perle rare, le jeune Otbert, qu'il rêve d'avoir pour fils. Otbert est un orphelin, amoureux de la fragile fiancée d'un des buveurs. Pour sauver cette demoiselle, il est prêt à tout... Contre un crime, la mystérieuse Guanhumara lui offre la potion magique qui guérira la belle. Et puis, il a des rebondissements fous, des frères ennemis qui se déchirent, une vieille querelle, des retrouvailles... Bref, le drame romantique bien compliqué et tiré par les cheveux... Mais ça se laisse bien lire. Merci mon cher Victor :)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !