samedi 1 juin 2013

Dix rêves de pierre

J'avais aimé Une pièce montée de Blandine Le Callet. Et j'ai bien aimé ces nouvelles. Ce qui est rigolo, c'est qu'en visitant le musée gallo-romain de Lyon, je m'étais également dit que les épitaphes seraient un joli sujet de roman. Bref, c'est un lieu inspirant. Parce que ce qui est cool c'est que l'auteur nous explique où elle a trouvé chaque épitaphe.

On commence par la nouvelle avant de découvrir l'épitaphe. On se trouve donc à chaque fois quelques instants avant la mort du protagoniste. Sauf pour la dernière qui est à part. Et l'on voyage dans le temps. On commence avec l'Antiquité, le Moyen-Age puis la Renaissance, le XIXe siècle jusqu'à l'époque contemporaine. Le ton change, les personnages sont plus ou moins sympathiques, mais toujours le trait est vif et le style rythmé. Il y a des histoires tragiques, d'autres grotesques. Le mort peut être très jeune ou très âgé. Mais on croise beaucoup de morts violentes. La plus étonnante pour moi fut "Les hortensias"...

Bref, un recueil très chouette sur un sujet qui ne l'est pas !

4 commentaires:

  1. Oui, j'avais beaucoup aimé ce petit recueil dont le principe est pour le moins original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve l'idée excellente et bien menée :)

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce recueil de nouvelles moi aussi! =)

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !