mercredi 30 avril 2014

Her

Théodore vit aux USA, dans un futur proche. Alors que tout le monde est hyper connecté, que la réalité augmentée est partout et que nos smartphones tiennent dans l'oreille, les rapports humains semblent plus compliqués que jamais. Théodore, lui, a un métier plutôt intriguant : il fait partie d'une compagnie qui produit de la correspondance écrite pour ses clients : lettres d'amour ou cartes postales, il écrit pour ceux qui n'ont plus le temps mais qui possèdent l'argent pour correspondre, même si cela se fait par procuration...


Théodore a connu l'amour, mais c'était il y a longtemps. Depuis, sa vie sentimentale en est réduite à des souvenirs. Un beau jour, Théodore achète un nouveau système d'exploitation pour son ordinateur, un OS doté d'une intelligence artificielle, le top du top. Théodore va découvrir que cet OS, Samantha, est plus qu'une assistante hyper efficace, et va nouer une relation d'amitié puis d'amour fusionnel avec cette personnalité qui le connaît si bien et qui évolue sans cesse pour répondre à ses besoins.

Comme vous pouvez l'imaginer, ce film traite avant tout de cet amour impossible du point de vue de Théodore. Et au-delà de la question "Comment expliquer aux gens auxquels on tient qu'on file le parfait amour avec une machine ?", il nous met surtout face à nous-mêmes et nous pose des questions autrement plus essentielles : qu'est ce que l'amour ? Quelle est la limite entre le réel et le virtuel ? Jusqu'où peut-on aller ? 

Le réalisateur, Spike Jonze, fait également le choix de nous faire découvrir le point de vue de Samantha. On assiste donc au développement d'une intelligence nouvelle, supérieure, à qui tout est possible, accessible, sauf le privilège d'avoir un corps, et cinq sens. Il explique en partie pourquoi elle tombe amoureuse de son propriétaire, et également pourquoi ça ne peut pas durer.  Bien que le fait de doter Samantha d'une réelle personnalité soit irréaliste, ce parti pris donne toute sa saveur au film, qui devient par la-même bien plus qu'un autre Roméo et Juliette 2.0. Toutefois, si l'idée était séduisante, le film comporte quelques longueurs. Notez également qu'il s'agit d'une comédie romantique plus que d'une réflexion sur l'intelligence artificielle.

6 commentaires:

  1. Ton billet me donne envie de voir ce film.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai aimé ce film. L'acteur est époustouflant dans le rôle de cet homme seul, perdu au milieu de cette foule urbaine. Une prestation d'acteur pleine de sensibilité qui frise la fragilité par instant dans un monde décalé et virtuel qui lui permet de prendre un certain recul pour mieux appréhender sa vie relationnelle et sociale...L'amour virtuel a des limites...
    En voyant la ville la nuit de son appartement j'en suis arrivée a presque aimé la vie urbaine ! Comme c'est bien filmé !!! Et la musique qui colle parfaitement aux images !!!
    Un beau et intelligent film !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais pas très envie de voir ce film et j'avoue que je reste peu tentée....

    Bon weekend

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !