mercredi 9 avril 2014

Les Romanesques

Cette comédie d'E. Rostand est à la fois légère et amusante. 

Sylvette et Percinet viennent de rejoindre la maison familiale. Sylvette est la fille de Pasquinot. Percinet, le fils de Bergamin. Les deux jeunes gens se retrouvent régulièrement et en cachette près du mur qui sépare les jardins de leurs parents. Ils jouent à Roméo et Juliette, se contant fleurette en lisant la pièce de Shakespeare. Il faut dire que leurs pères leur font croire qu'ils sont des ennemis de toujours. Pourquoi ? Pour les marier romanesquement, pardi ! 
Épouser le fils du voisin avec la bénédiction paternelle, c'est n'est pas très romanesque. Alors qu'épouser le fils du voisin suite à une tentative d'enlèvement et un duel, l'est. 
Bref, les pères organisent tout pour que leurs enfants se marient sans se douter de leur amitié. Bien entendu, tout ne va pas se dérouler comme ils s'y attendent... 

Cette pièce qui se moque des esprits romanesques et des rimes légères, se plait à parodier le genre à travers une gentille comédie à l'italienne. Une découverte sympathique pour une pièce galante sans prétention.


2 commentaires:

  1. C'est fou, Cyrano de Bergerac est mon livre préféré, mais je n'ai jamais eu l'idée de lire autre chose de Rostand!

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !