jeudi 1 novembre 2012

Riefenstahl


Ce roman de Lilian Auzas m'a fait découvrir une artiste que je ne connaissais pas du tout. 

Nous suivons Leni Riefenstahl, de la jeunesse à la mort, durant tout le XXe siècle. Le livre retrace surtout ses années de formation : comment de danseuse, elle veut devenir actrice et, de là, cinéaste.  Le roman la décrit comme une femme sûre d'elle, opportuniste, un peu égoïste mais attachante. 

Cette femme, surtout connue comme la cinéaste favorite d'Hitler est en fait bien plus que cela. Certes, l'auteur s'attache à décrire cette partie bien documentée de sa vie, mais il tend à montrer qu'elle n'est pas uniquement une admiratrice du Führer. Il interroge aussi sur la liberté de décision de la jeune femme. Mais sans jamais parler d'innocence ou de culpabilité

Ce livre, bien mené, montre les ambiguités de cette femme, sa puissance artistique. On sent que le narrateur est fasciné, intrigué. Il mène l'enquête avec son lecteur comme témoin. Seulement, il reste uniquement focalisé sur Léni. Toutes ses connaissances, ses amis, ses amants disparaissent du livre en même temps que de sa vie. On ne les verra plus. Idem pour tous les faits historiques qui ne sont pas directement liés à Leni : les JO, on ne les voit que dans sa caméra, la guerre ? même traitement. 
Mais à part ce léger reproche, c'est une belle découverte, je conseille !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !