dimanche 18 février 2007

Les entremetteurs et autres nouvelles

E. Wharton est amusante, satirique mais ses nouvelles ne m'ont pas vraiment donné envie d'en lire plus. A choisir, je préfère mille fois un Saki. L'atmosphère 1900 est plaisante mais l'ensemble reste un peu fade, vieux rose... Peut être irais-je jeter un oeil à ses romans dans leur langue de publication, la traduction joue parfois des tours !

intérieur-XVIIIe

Les entremetteurs : Tilney et Miss Grantham, adeptes des promenades manitales doivent se partager un banc. De discussions en rencontres, les entremetteurs tentent de faire épouser à l'autre Mrs Bixby pour lui et Mr Magraw pour elle, mais tout ne se déroule pas comme prévu...

Giboulées de mars : Comment une jeune fille romantique s'imagine bientôt publiée.

Sables mouvants : Renoncer à l'amour ou à ses convictions ?

L'art d'écrire un récit de guerre : un extrait suffit me semble-t-il "Vous étiez fachée à l'instant parce que je n'admirais pas votre récit ; et vous êtes, à présent, plus fachée encore parce que j'admire votre portrait. Etes-vous étonnée que la femme soit, pour nous autres romanciers, un sujet aussi inépuisable ?"

La guérison : Mr Keniston est un grand peintre... jusqu'à ce qu'il visite Paris !

La mission de Jane : Adopter un enfant renforce les couples mal assortis.

La descendance de l'homme : Quand un savant écrit un livre parodique lu comme une agréable vulgarisation...

Les réfugiés : Première Guerre Mondiale, dans le chaos des départs précipités vers l'Angleterre, deux personnes se méprennent sur leur situation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !