jeudi 7 août 2008

Aventures de Lydéric


Alexandre Dumas a écrit des romans se déroulant sous Richelieu. Mais on connait peut-être moins ses romans médiévaux. Enfant, le jeune Lydéric est abandonné dans une forêt par ses parents prisonniers du prince de Buck. Un ermite et sa biche l’élèvent et le nourissent. Une fois grand, Lydéric quitte les bois et rejoint des régions plus civilisées. Sa première étape est une forge où il se forme et dépasse vite en force et en précision tous les compagnons. Il en repart avec son épée, Balmung, et accomplit son premier exploit : il délivre la contrée d’un énorme dragon, se plonge dans son sang afin d’obtenir ainsi une cuirasse encaissant tous les chocs. Puis, il découvre sa parenté et sauve sa mère des griffes de son ravisseur. Poursuivant son chemin, il réalise d’autres travaux herculéens (pas mal d'inspiration mythologiques dans ce livre, Atalante entre autres), croise des personnages étonnants voire merveilleux et conquiert une princesse de haute lutte. Un joli conte pseudo-historique, un peu féérique et très agréable à découvrir. Il est suivi d’un second récit : Les deux frères. Toujours cette ambiance moyenâgeuse, ces forêts, ces exploits guerriers de deux braves et la récompense qui leur échoit. Le tout est porté par un style vif, amusant, qui s’efforce de faire médiéval et transporte le lecteur dans un imaginaire coloré. A noter également : une belle couverture et une édition très agréable.

2 commentaires:

  1. Je serais bien curieuse de lire une autre facette de Dumas...

    RépondreSupprimer
  2. C'est assez original et très plaisant, lance-toi !

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !