mardi 10 décembre 2013

En solitaire

Voilà un film peu causant pour les amoureux de la mer et de la voile (dont je suis). 

François Cluzet campe le fier Yann Kermadec, skipper du Vendée Globe. Sur son bateau aux couleurs de la DCNS, il file. Un safran abîmé l'oblige à perdre deux jours en réparations. Le voilà dernier de la course. Il tente de rattraper son retard. Mais un nouvel élément vient le perturber : un passager clandestin. Yann continue à rattraper les autres voiliers, espérant débarquer le jeune garçon dès que possible. Mais c'est sans compter sur les aléas de la compétition : le climat et les vagues bien sûr, mais aussi un concurrent perdu en mer, etc. 

L'ensemble est un joli film, surtout pour les fan de navigation. Hélas, les seconds rôles n'apportent pas grand chose : la copine (V. Efira) et la fille du navigateur sont mignonnes mais on se fiche un peu de connaitre leurs relations. Et puis, le héros est un peu trop parfait, c'est la marin bourru au grand cœur, qui reste juste jusqu'au bout. Ce film m'a rappelé une lecture que j'avais adoré : Du vent dans les rêves, d'E. MacArthur !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !