mercredi 3 mars 2010

La lettre et l'argile

Ce livre de Duchêne et Mathieu est paru lors d'une exposition du Louvre sur les fouilles de Myrina en Asie Mineure. Il relate les compagnes de fouilles de Pottier et Reinach entre 1880 et 1882 et confronte lettres, rapports de fouilles/procès verbaux et restes archéologiques... A savoir des petites statuettes de terre cuite, fort semblables aux Tanagra, mieux connues.
Le livre se divise selon l'ordre chronologique et les différentes fouilles, s'intéressant notamment aux processus de restauration, d'assemblage et de conservation des œuvres. Questions assez controversées à l'époque. 
Les auteurs s'arrêtent plus spécialement sur les deux tombes les mieux renseignées dont ils détaillent le contenu. 

Ajoutons qu'une nouvelle de Reinach (l'un des fouilleurs si vous avez bien suivi) est assez amusante et intégrée à cet essai, La petite Tanagre : un amour platonique. Elle rappelle la Vénus d'Ille de Mérimée. Un jeune homme reçoit une jolie tanagra mais la voit s'étioler sous la grisaille parisienne. Il consulte un médecin en faisant croire qu'il se renseigne pour une femme de chair et de sang. Le verdict tombe : il faut du soleil. Pourquoi ne pas aller en Grèce ? Là, le jeune homme abandonne la statuette et semblable à Pygmalion, retrouve une femme réelle...
Charmant quoi qu'un peu éculé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !