samedi 18 mai 2013

Camille Claudel 1915

Observer Camille Claudel, incarnée par Juliette Binoche, se débattre dans un asile de fous. Encadrée par des sœurs. S'ennuyer. Espérer être délivrée de ce lieu par son frère, Paul Claudel. Plonger dans des crises de paranoïa. Ou de larmes. Prier. Aider les sœurs...

Comme Camille, le spectateur s'ennuie. Comme Camille, le spectateur est très mal à l'aise devant les résidents de l'asile (qui ne sont pas des acteurs mais des résidents réels). 

Un léger espoir se fait jour avec l'apparition de Paul Claudel. Pour aussitôt retomber dans un blabla catho-lyrique.

La cerise sur le gâteau : les sœurs-infirmières à la diction improbable et surjouée...

Bref, un film qui n'était pas pour moi ! 

paranoia claudel causeuses

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !