mercredi 1 mai 2013

Le repas des fauves

Paris occupé. Des amis se retrouvent pour fêter un anniversaire. Entre le marché noir et les combines, le dîner s'annonce radieux. Bon, tout le monde ne s'entend pas bien mais avec quelques verres, tout ira mieux !
Sauf... qu'un allemand est tué en bas de l'immeuble et que chaque appartement doit livrer des otages. Comme le commandant allemand connait l'hôte de l'anniversaire, il lui laisse le choix : les otages ne seront pas désignés par hasard ici. Commence alors un plaidoyer pro domo de chacun des acteurs...

Va-t-on livrer le médecin, le collabo, le soldat blessé, la veuve de guerre, le prof ? Ou le libraire accueillant et sa jolie femme qui fête son anniversaire ? 
La tension monte et chacun se montre prêt à tout pour sauver sa peau : mensonge, égoïsme, cynisme... Qui mérite de vivre ? Qui mérite de mourir ? 

Remouleur-repas-fauves

Brillamment jouée au théâtre du Palais Royal, cette pièce nous a véritablement emballés. Les acteurs sont excellents, les animations très chouettes. Tendus pendant toute la durée du choix, attentifs aux comportements et aux psychologies des personnages, nous sommes sortis en nous demandant qui devait mourir. Et comment nous aurions réagi dans des circonstances semblables. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !