lundi 6 mai 2013

Pierre Rabhi. Au nom de la terre

Ce film m'a permis de découvrir Pierre Rabhi, partisan de l'agro-écologie. En gros, l'idée est de cultiver son jardin sans polluer et affaiblir la terre. A travers son exemple, on découvre les témoignages de chefs d'entreprises ou d'associations sensibilisées aux mêmes sujets.

Prônant un retour à la joie simple, à une société heureuse qui ne soit pas celle de la consommation effrénée, ce film tourne parfois trop à l'hagiographie, non de la part de Pierre Rabhi mais plutôt de ceux qui le fréquentent. Et l'on peine à faire le tri entre les actions des uns et des autres.  

Un propos qui pourrait être intéressant s'il était moins centré sur les scènes de culture du potager et s'il entrait un peu plus dans le vif du sujet : une agro-écologie globale, c'est une belle idée, mais comment ça peut nourrir des milliards d'individus ? Et si Pierre Rabhi fait figure de précurseur qui n'a jamais dévié de son but, c'est un peu moins le cas des autres intervenants, qui semblent finalement assez opportunistes... 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !