mercredi 19 février 2014

Minuscule

Ce film d'animation français enchanteur nous emmène au fin fond du parc du Mercantour, assister à la naissance de trois petites coccinelles. Quelques minutes après leur envol, voilà que l'un des bébés coccinelles perd la trace de ses parents et ses frères. Malmené par une brigade de mouches, il en perd même l'usage d'une de ses ailes.
Après plusieurs jours d'errance, il arrive sur un lieu de pique-nique abandonné, et va faire la connaissance d'une bande de fourmis noires autour d'une boîte à sucre, qui va les emmener vers de folles aventures...

Ne vous y trompez pas : Minuscule est une pépite, un concentré de poésie et d'humour à la jonction entre Microcosmos et Wallace et Gromit. Nul besoin de paroles pendant les 80 minutes que dure le film, les bruitages réussis et les grands yeux de la petite coccinelle font suffisamment passer de choses. Et mon Dieu que c'est meugnoooon !

Je n'ose pas en dire plus de peur de gâcher les belles surprises que réserve le film, mais courez vite voir ce petit bijou d'humour et d'inventivité !

Minuscule araignée et coccinelle
D.R.
Il existe visiblement une série et vous pouvez voir quelques extraits sur le site de Minuscule

8 commentaires:

  1. Je veux le voir absolument, mais comme il est calibré "pour enfants", ça va être difficile! (je garde un mauvais souvenir d'une séance avec Shrek)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as peur qu'il n'y ait que des enfants dans la salle ? Ou qu'il ne passe qu'à 14h ?
      Nous avons pu le voir en soirée et il n'y avait que des adultes dans la salle...

      Supprimer
  2. Je sens que je vais guetter les soirées... ^_^ (sans pop corn, sans 3D...)

    RépondreSupprimer
  3. il faudrait que j'y aille avant qu'il ne disparaisse des cinémas!! la bande annonce donne envie et ton billet encore plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devrait rester à l'affiche quelques semaines avec les vacances scolaires.

      Supprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !