mercredi 22 décembre 2010

Rachel contre Dieu


… est une très courte et peu connue nouvelle de Zweig.
Dieu décide que vraiment, ces hommes, c’est plus possible ! Une ville se noie dans l’adoration d’idoles, le péché, le blasphème, voire (et c’est encore pire) l’ignorance de Dieu. Alors celui-ci imagine détruire la ville et châtier les humains. Sauf qu’une voix s’élève. Celle de Rachel.


Connaissez-vous Rachel ? Elle devait épouser Jacob qui avait parcouru bien des contrées avant de trouver sa belle. Mais le père de Rachel en avait décidé autrement : Jacob devait prouver sa force et travailler pendant 7ans pour se présenter à nouveau devant Rachel. Les amants vécurent ces longues années dans l’attente de l’autre. Puis quand elles furent enfin écoulées, le patriarche refusa à nouveau le mariage et entrepris de tromper son gendre en le mariant à son ainée. Rachel se révolte et prévient son amant du subterfuge. Mais elle prend sa sœur en pitié et lui apprend comment tromper Jacob. Elle vit pendant toute la durée de la cérémonie du mariage, cachée, prenant la parole à la place de sa sœur : des heures atroces.
C’est cette souffrance, ce sacrifice au delà de la jalousie, qu’elle expose à Dieu, le suppliant d’épargner les hommes et leur ville.


Ici encore, une nouvelle très teintée Ancien testament, qui montre la souffrance du peuple juif, son abnégation. Très belle nouvelle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !