dimanche 31 mars 2013

Deux toiles en amoureux

On n'est pas très sympa. On va vous parler de films qui ne passent certainement plus en salles et qui nous ont beaucoup plu.

J'attendais avec impatience la sortie des Misérables, le film américain adapté de la comédie musicale. Casting de folie, chansons, Victor Hugo... ça met l'eau à la bouche, non ? Je trépignais. Et puis je n'ai finalement pu aller le voir que trois semaines après sa sortie. Et là, drame. Figurez-vous qu'il ne passait plus que dans trois salles à Paris. Qu'à cela ne tienne, nous traversâmes Paris ! 
Pour découvrir une belle comédie musicale (malgré un Javert et un Valjean à la limite de la fausse note). Bien sûr, ce sont les Misérables en 2h30, en chanson, donc il manque un peu de liant à cette histoire. On se concentre en effet sur les visages des chanteurs plus que sur ce qu'évoque leur chanson. On passe d'une scène à une autre sans transition et les rapports entre les personnages sont très simplifiés.
Mais quand on y va en se disant "je vais voir une comédie musicale", on est plutôt content du résultat. Et l'on sort avec des paroles plein la tête.

Quant à l'Amoureux, il avait hâte de découvrir Jennifer Lawrence dans Happiness Therapy. Bradley Cooper campe Pat, un garçon cyclothymique qui sort d’hôpital psychiatrique. Il retourne chez ses parents avec une obsession : reconquérir sa femme. Il se met à lire les livres qu'elle fait étudier à ses élèves, à courir pour rester en forme... et recherche tous les souvenirs de leur vie avant qu'elle ne bascule. 
Instable, Pat a bien du mal à se canaliser. Lorsqu'il rencontre Tiffany, il enchaîne gaffe sur gaffe. Et cela les rapproche. 
Nos deux héros vont commencer à se voir régulièrement... et à s'apprécier.
Une comédie sentimentale sympathique, autour des formes de la folie plus ou moins douce. Illuminée par les acteurs principaux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !