dimanche 27 mai 2007

Et toi mon coeur pourquoi bats tu

Jean d'Ormesson est un auteur que j'apprécie. Je l'ai peu lu parce que je me réserve des bonheurs à venir. Depuis quelques mois, ce livre était sur ma table de chevet. Et je lisais un poème, un vers, un extrait par-ci, par-là... doucement, lentement, selon mes envies et mes inspirations. J'en connaissais beaucoup, j'en avais oublié et j'en ai découvert. D'ailleurs, il m'a donné envie d'ouvrir cette fenêtre "Florilège"... de temps en temps.

Ce livre n'a pas vocation d'anthologie, il regroupe des poèmes par thème, par saison, par heure. D'ailleurs, certains sont incomplets, ou coupés, voire mêlés... Il vaut mieux jeter un oeil ailleurs avant de trop s'étonner ; non, Ronsard n'a pas d'oeuvre inédite (enfin, je crois) mais la mémoire peut jouer des tours. A moins qu'il ne s'agisse de voir si le lecteur est attentif et (un peu) cultivé ? Ce livre est très beau, il se savoure quand on veut accorder du temps à la beauté de notre langue et à ceux qui ont si bien su l'illustrer.

3 commentaires:

  1. le vagabond de l'âme30 mai 2007 à 09:35

    a effacé les errances de ses pensées
    ah! mélancolie quand tu nous tiens...

    RépondreSupprimer
  2. Mélancolie... c'est un peu mon pays.

    RépondreSupprimer
  3. Il à l'ai beau en effet, je note ^^

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !