dimanche 12 juillet 2009

Le dieu des petits riens


Voilà un livre que j'ai ouvert il y a plusieurs mois, dans un métro à NYC. Depuis, il a pas mal traîné sur un bureau, dans un sac, sur une étagère. Et puis je l'ai repris et fini récemment. J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans comme vous l'avez compris. Et maintenant, je peux dire que je l'ai apprécié mais que ce ne fut pas le gros coup de coeur. J'avais en tête le billet de Romanza... Et je n'ai pas du tout ressenti la même émotion.
Estha et Rahel sont deux faux jumeaux, un garçon et une fille. Leur maman, c'est Ammu et la grand mère, Mammachi. L'histoire se déroule en Inde en plusieurs temps. Il y a le présent avec les retrouvailles des jumeaux et le passé avec le drame qui conduit à la séparation. Et le temps hésite entre passé et présent (il vaut mieux être un tantinet concentré sinon on perd vite le fil).
Je tairais le drame et je vous parlerais plutôt de l'Inde, de la poésie d'Arundhati Roy et de ses belles images qui confirment mon souhait de voyager dans ce pays.
Je regrette de ne pas avoir été plus sensible à ce livre, je pense qu'il n'a pas croisé mon chemin au bon moment.

9 commentaires:

  1. Je l'avais acheté pour l'offrir à quelqu'un, et j'ai "oublié"... je ne sais pas trop pourquoi je l'ai gardé, pas sûre que ça soit ma tasse de thé, mais je le tenterai bien un jour, au moins pour faire connaissance avec l'Inde !
    Je te souhaite bon courage pour tes révisions (quel barbare a placé un concours fin août ?!), et je croise les doigts pour que ton sérieux porte ses fruits... :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre ne me tente pas trop! Bon courage en tout cas pour cette préparation à ce concours si mal placé dans l'année!

    RépondreSupprimer
  3. "le dieu des petits riens", c'est un titre qui m'aurait attirée.

    Je te dirai si un jour je le lis.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien envie de lire cette histoire de jumeaux, tout de même... Un été studieux, donc, bon courage !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour vos encouragements. Bon, si je vous dis que le taux de réussite avoisine les 1%, vous faites une pétition pour qu'on abolisse cette torture ?!
    En fait, je crois que le titre est pour beaucoup dans l'envie de lire ce livre. Et que le contenu ne peut que décevoir (et le sens du titre est révélé dans les dernières pages où tout prend un sens).

    RépondreSupprimer
  6. Bien qu'ayant aimé ce roman, j'ai eu moi aussi du mal à rentrer dans l'histoire. Le style est un peu particulier. Toutefois, je n'ai pas regretté l'effort du début car la suite vaut la peine d'être découverte !

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai dans ma Pal depuis longtemps. Il faudrait que je le lise.

    RépondreSupprimer
  8. Dommage ma belle Praline!! Ce sera pour une autre fois peut-être ... qui sait???

    RépondreSupprimer
  9. Oui, on accroche bien sur la fin. Etrange... Je ne suis pas sure de le relire mais je crois pouvoir le conseiller à certains lecteurs :)

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !