mercredi 21 avril 2010

La marque de Zorro


Je ne savais pas trop par quel tome de Johnston McCulley il fallait commencer. J'ai donc pris le numéro le moins élevé sur la liste des folio junior.
J'avais envie de sexy man avant l'heure et je me suis dit que Zorro convenait plutôt bien à mon idée de la sexytude. Tout démarre dans une taverne où le sergent Pedro Gonzales, bien aviné, se retrouve nez à nez avec Zorro. La tête de ce dernier est mise à prix mais il ne semble pas s'en soucier, il veut se venger des affronts du sergent et de ses rodomontades en le ridiculisant. Un autre personnage, Diego Vega, a l'air très interessé par les propos du sergent. Mais de sa part, rien à craindre, il est pacifiste et mou.
Ce cher Don Diego arrive sur le devant de la scène. Son père lui a notifié qu'il devait épouser une jeune femme rapidement. Il jette son dévolu sur Lolita Pulido. Mais il ne souhaite pas la séduire, il se contente de traiter le 'marché' avec le père de la jeune fille. Celle ci attendait des romances au clair de lune et des sentiments... Elle est donc complétement dépitée. Sauf que Zorro est également intéressée par la demoiselle. Ah, et puis le commandant Ramon aussi. Bref, il va falloir jouer finement.
Histoire d'amour et aventures, ce premier tome m'a donné envie de dévorer les suivants !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !