lundi 18 janvier 2010

Bar Flaubert

Merci au livre de poche pour ce roman original d'Alexis Stamatis.
L'histoire se déroule en Europe, entre la Grèce, l'Espagne, l'Italie et l'Allemagne. Le narrateur, Yannis Loukas, va avoir quarante ans. Il est désabusé, il fait plus ou moins le bilan et rien ne l'attache à ce qu'il fait ou à ce qu'il vit.
Son quotidien : des piges, une biographie en cours de son écrivain de père, une petite amie ennuyeuse et des maitresses pénibles.
Tout cela change lorsqu'en triant les archives de son père, il tombe sur un roman de Loukas Mattheou. C'est le coup de cœur. Il aurait aimé écrire ce roman. Il aurait voulu suivre l'auteur en Amérique près de Kerouac. Sauf que ce roman est à l'état de manuscrit, que son père ne supporte visiblement pas d'en entendre parler et qu'un mystère plane sur l'auteur du roman. Il n'en faut pas plus à Yannis pour se lancer sur ses traces et découvrir la vie d'un homme complexe. L'enquête l'emmène dans les grandes villes européennes, sur les traces d'un homme qui excelle dans la dissimulation, les indices et les fausses pistes.
Un livre circulaire, qui revient à son point de départ mais qui n'en a pas moins une fin. Bref, une forme et un fond bien pensés. Si Yannis ne m'a pas été réellement proche, son enquête littéraire m'a intriguée !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !