vendredi 8 avril 2011

Avec tout ce qu'on a fait pour toi

J'ai lu pas mal d'avis positifs sur ce roman de Brantome, journal d'une jeune fille triste parce qu'elle a perdu sa soeur. Personnellement, je n'ai pas trouvé que ça révolutionnait le genre.

May vit dans une famille bourgeoise sans le sou à Versailles. Elle vit dans le deuil permanent de sa Mimi, morte toute jeune dans un accident. Elle vit aussi sous la tyrannie maternelle. Sa mère lui impose tous les travaux ménagers ou qui peuvent faire rentrer un peu d'argent dans les caisses. Il faut dire aussi que le père ne travaille plus. Et que les garçons, les petits chéris de maman, n'ont pas à travailler.
Dans cette atmosphère triste, délétère, May se donne quelques années à vivre, ou du moins à essayer de survivre avant de faire son choix : continuer ou rejoindre Mimi.

Heureusement pour le lecteur, tout n'est pas triste dans ce livre. Les périodes estivales, les vacances en famille dans le sud, malgré la tension, les colères, sont violemment ensoleillées et joyeuses.
Une jolie lecture pour adolescents rongés par le mal de vivre.

2 commentaires:

  1. Oh! ce n'est pas une lecture pour moi en cette période de vacances...

    RépondreSupprimer
  2. Non, ce n'est pas très réjouissant.

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !