lundi 25 avril 2011

Blanche et le vampire de Paris


Un homme saigné à blanc, avec une trace de crocs sur la jugulaire et une sangsue dans le nombril. Voilà notre première victime ! Le Figaro ne tarde pas à en faire des gorges chaudes et à se gausser de l'incompétente police parisienne. Affront que Gaston prend presque personnellement. Quant à Blanche ? La mignonne a d'autres préoccupations que de courir après les criminels. Il faut dire qu'elle est désormais la respectable épouse d'un jeune ingénieur sans le sou.
Pourtant, un peu malgré elle, la voilà mêlée à une ténébreuse affaire.
Une étrange blanchisseuse au teint de porcelaine et aux cheveux sombres croise régulièrement son chemin. Ne sachant pas lire, elle demande à Blanche de décrypter ses billets. La curiosité de Blanche l'amène à s'intéresser de plus près à cette jolie Camille. Mêlée bizarrement à ces crimes...
Ici, c'est Bizet que l'on rencontre ainsi qu'en arrière plan Mérimée pour les inspirations. 
Ici, pas de trésor mais une sombre histoire, ancienne, parisienne, dans les milieux du théâtre et de l'opéra. Pour les curieux, sachez que Sarah Bernhardt sera encore là :) 
Enquêtes parallèles entre Léo, Gaston et Blanche... Dommage qu'ils n'agissent pas plus de conserve car leurs échanges me manquent. Bref, une suite sympathique à cette série de Jubert. 
Vivement la prochaine !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !