dimanche 25 septembre 2011

Bleu Marine


Marie Pedersen, 14 ans, vit dans un drôle de petit monde. Très proche de sa mère (elle n’a jamais connu son père), elle est entourée de gens et de choses qui paraitraient « bizarres » au commun des mortels. Il y a d’abord toutes les histoires de famille qu’elle trouve dans le grenier ou que sa grand-mère lui raconte, au sujet du grand-oncle Hénoch qui s’est subitement volatilisé à la fin du 19e siècle. Il y a Aaron, un très petit monsieur qui habite dans une cabane  verte en plein dans la ville, qui fait des gâteaux délicieux et tient absolument à lui faire lire l’Ancien Testament.

Et puis il y a Espen, son petit copain farceur, et surtout son père Julien, qui lui parle des étoiles, de l’empereur Tibère qui vivait à l’époque de Jésus, et de mille autres choses qui font rêver.
Et puis l’impensable se produit. En voyage à Capri avec Espen et Julien, alors qu’elle fait tomber l’émeraude de sa bague dans la grotte bleue, Marie se retrouve catapultée dans l’antiquité ! Elle est désormais Julie, servante de Tibère, et se retrouve telle Shéhérazade à lui raconter ce qu’elle connaît de la Bible toutes les nuits, afin d’éviter d’échapper au sort cruel qui lui est réservé…


J’ai passé un très bon moment avec ce livre. D'abord, les personnages sont très attachants : Roar Skolmen nous rappelle que l'adolescence n'est pas juste qu'un long mauvais souvenir. Parfois, on a presque envie d'y retourner ! Et surtout, avec tous ses rebondissements, ce livre initiatique m'a fait voyager dans une époque qui me fascine. Croyant ou non, on découvre la Bible et le contexte historique du Nouveau Testament sous un autre jour. Loin de vouloir convaincre ou endoctriner, l’auteur arrive habilement à expliciter les divergences de points de vue entre chrétiens et juifs, et nous fait vivre à sa manière cette période qui a eu tant d'influence sur notre héritage culturel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !