vendredi 25 février 2011

Eloge de l'amour


Alain Badiou est interviewé par Nicolas Truong pendant tout ce livre. Le sujet du débat ou plutôt du monologue car l'interviewer intervient peu : l'amour. 

Au fil des différents chapitres, A. Badiou explicite sa vision philosophique de l'amour, n'hésitant pas à faire un petit cours de rattrapage pour les largués de la philo. Quelques références historiques par ci, quelques exemples littéraires par là. Et ce qui est amusant, c'est qu'il commence en parlant de Meetic et de l'amour 'zéro risque', comme si l'amour tel qu'il le connaissait n'avait plus rien à voir avec notre société. Le hasard, la chance et le risque ne sont-ils pas aussi composant de cet amour ? Et la durée est aussi questionnée. Qu'est-ce qu'un amour qui s'envole à la première difficulté ?
Ce qui m'a plus dérangée, c'est le retour constant à la politique et les liens qu'il établit entre l'un et l'autre. 

En terme de lecture, ça se lit bien, la structure est composée de parties indépendantes guidées par des questions, dans la plus pure tradition socratique... Même si les questions sont bien plus ouvertes et laissent bien plus la parole à l'interviewé !

Une belle façon de se (re) mettre à la philo et à méditer sur un sujet universel !

2 commentaires:

  1. Et bien, je note. Tout le monde sait que le sujet me passionne !

    RépondreSupprimer
  2. Héhé, qui ne passionne-t-il pas ?

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !