dimanche 15 mai 2011

La Chatte métamorphosée en femme

Au théâtre en ce moment, il y a une opérette amusante d'Offenbach ! Et vous savez comme je les aime !
Alors, l'endroit est étonnant. Il s'agit d'un café sympa dans le 20e. Il y a peu de place et vous êtes tout près de la scène. L'inconvénient c'est que, parfois, c'est un peu fort pour les oreilles et les expressions des acteurs sont un peu exagérées. Mais sinon, c'est très agréable d'être au coeur de l'action. L'atmosphère est bon enfant et conviviale. 
Alors, les acteurs sont au nombre de quatre avec une pianiste pour accompagner. Ces acteurs sont aussi chanteurs et plutôt bons, ma foi ! Par contre, la pianiste n'est pas trop à la hauteur. Bon, heureusement, la plupart du temps, on ne s'en rend pas compte, on l'entend peu.
L'histoire est savoureuse. Guido est un peintre misanthrope sans le sou, amoureux de sa chatte, Minette. Un mage indien un peu louche lui donne un pouvoir hors du commun : transformer sa chatte en femme. Hélas, la douce compagne devient une coquette exigeante. Hilarante, l'actrice qui tient le rôle de Minette a aussi une très belle voix. Que de "Miaou" suggestifs ! Et la gouvernante donne aussi des frissons lorsqu'elle fredonne !
Bref, voilà une opérette qui mérite que l'on s'y arrête !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !