mercredi 6 mai 2009

Une singulière famille


Jean-Denis Bredin dresse dans ce livre les portraits de Jacques et Suzanne Necker et de leur fille adorée Germaine de Staël. Procédant de manière chronologique, il décrit les origines familiales de Suzanne Cruchod, issue d'une famille protestante installée en Suisse et sa rencontre avec Necker. Cette biographie familiale court des années 1750 à 1794. Elle est très détaillée et contient de nombreuses citations d'écrivains, d'observateurs ou des écrits de ces trois personnages. Celles-ci alourdissent parfois le récit (surtout quand il s'agit des best-sellers de Necker sur les finances publiques). On observe plus spécialement les relations de ces trois personnages entre eux, leur admiration réciproque, surtout pour Necker, leurs incompréhensions (mère très croyante et fille délurée) et leur tendresse. Cette biographie permet également d'évoquer l'atmosphère du salon parisien des Necker qui voit se croiser beaucoup de philosophes, naturalistes ou lettrés du XVIIIe siècle. La petite Germaine s'y épanouit et développe des capacités étonnantes pour son âge et son sexe.

Vous l'aurez compris, cette triple biographie (incomplète car elle s'attache à une période donnée, pas à toute la vie des personnages) fait renaître une société bourgeoise très riche et fine à l'époque des Lumières.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !